Homepage - Les professionnels du sexe masculin - IST - Les infections virales - VIH
liste
Les professionnels du sexe masculin

VIH

 Qu’est-ce que le VIH?

  • VIH est l’abréviation de virus de l'immunodéficience humaine. C’est le virus qui provoque le sida. 
  • Le virus attaque le système immunitaire du corps. Au début, cela se passe de façon inaperçue, mais au cours du temps le corps présente de moins en moins de défense contre d’autres maladies. 
  • Vu que la défense diminue, des infections et des maladies peuvent facilement apparaître, comme des infections de la peau et des poumons et des pertes de mémoire (démence). A ce stade-là, on appelle la maladie le sida (syndrome de l’immunodéficience acquise).

  Comment apparaît-il?

  • Le VIH se retrouve dans les règles, le sperme, le liquide séminal; les sécrétions vaginales et dans le lait maternel d’une personne contaminée. 
  • Le virus peut se transmettre de différentes façons :

      1. En ayant des rapports sexuels non protégés:

      • Lors de pénétrations vaginales ou anales (contact entre le pénis et l’anus) sans préservatif et en pratiquant du sexe oral (contact entre la bouche et les organes sexuels : fellation ou cunnilingus) sans préservatif ou préservatif féminin.
      • Ou lorsque du sang contaminé, du sperme ou des sécrétions vaginales arrive sur les muqueuses d’un autre (par exemple par les doigts ou un gode en se faisant jouir alternativement).

      2. Si du sang contaminé se retrouve dans la circulation sanguine:

      • Par exemple si un drogué utilise des aiguilles contaminées d’un autre, ou lorsque le personnel médical se pique par mégarde avec une aiguille contaminée.

      3. De mère à enfant:

      • Une mère porteuse du VIH peut transmettre par le sang le virus à son enfant lors de la grossesse ou l’accouchement, ou par la suite en donnant le sein.

      Le savais-tu:

      • Une infection VIH ne se transmet pas via la salive, la transpiration, la sueur, les larmes, l’urine ou les selles sauf si du sang y est présent de façon visible et qu’il se retrouve dans la circulation sanguine d’un autre. 
      • Tu ne peux pas être contaminé pas le VIH en buvant à la tasse d’un autre, ni par une quinte de toux, ni par des piqures d’insectes, ni à la piscine ou sur une lunette de WC. Dans la vie de tous les jours avec d’autres (par exemple des colocataires ou des collègues), aucun risque de transmission n’existe. 

       Tu crains une contamination?

      • Après un rapport sexuel non protégé ou lorsque tu crains fortement avoir été contaminé par le VIH (par exemple si ton client est séropositif), prends tout de suite contact avec les premiers soins d’un hôpital spécialisé (ARC). 
      • Tu dois au plus vite commencer à prendre du PEP (Post Exposure Profylaxe), pour diminuer les risques d’infection VIH. Cela veut dire que tu devras suivre une thérapie antivirale pendant quelques semaines. 
      • Les effets secondaires d’une telle thérapie sont désagréables, c’est pourquoi le PEP n’est administré que si tu as couru un vrai risque et pas à chaque contact non protégé.

      Quels sont les désagréments?

        Une infection VIH peut se dérouler de deux manières

        1)    Tu es séropositif sans le savoir:

        • Si tu es séropositif, cela ne veut pas dire que tu as directement des désagréments. Tu peux encore vivre sainement pendant des années, mais entre-temps tu peux contaminer les autres avec le VIH. 
        • Lorsque la quantité de particules virales dans le sang augmente, ton système immunitaire est touché et tu vas ressentir des désagréments.  Cela peut se passer après 2 ans, mais il se peut que cela dure plus de 10 ans avant de voir les premiers symptômes. 
        • La durée sans symptômes varie de personne à personne et ne peut en aucun cas se prédire. 
        • La fatigue, des sueurs nocturnes, des pertes de poids, des ganglions, la diarrhée sont tous des signes d’infection.

        2)    Tu as fait un dépistage VIH et tu sais que tu es séropositif:

        • Tu es redirigé directement vers un centre de référence AIDS (CRA). 
        • L’évolution de l’infection VIH y sera bien suivie par des analyses sanguines régulières. 
        • En cas de besoin, c'est-à-dire lorsque ton système immunitaire est trop faible, un traitement débute.   

         Comment l’infection est-elle dépistée ?

        • Une infection VIH est dépistée par analyse sanguine. Après contamination, cela dure 3 mois avant que l’infection VIH puisse être dépistée dans ton sang. 
        • Donc, si après un rapport non protégé tu veux savoir si tu es contaminé par le VIH, tu dois attendre 3 mois avant de faire le test. Plus tôt que cela, l’infection par le virus ne peut pas être décelée avec certitude. 
        • Si on retrouve des anticorps dans ton sang lors du test, alors tu es séropositif. En cas de test positif, un test de contrôle supplémentaire est toujours refait. Si ce dernier est également positif, il est alors certain que tu es contaminé par le VIH.
        • Il est possible que dans certain centre on fasse un dépistage VIH plus tôt. Si ce test est négatif, il est toutefois important de faire un contrôle après 3 mois parce que cela se peut que l’infection ne soit pas encore visible dans le sang !

         Traitement

          • Les possibilités de traitement d’une infection VIH (et sida) n’ont fait que s’améliorer les dernières années. 
          • Il n’existe pas encore de médicament capable d’éliminer le virus. Cependant chez la plupart des patients, un traitement long et intensif à l’aide de différents médicaments (inhibiteur de VIH) peut permettre de ralentir le virus dans ton corps. 
          • Si les médicaments marchent bien, tu ne ressens aucun désagrément pendant une longue période et tu peux vivre plus longtemps et tu peux à nouveau penser au futur. 
          • Les médicaments utilisés ont bien des effets secondaires. On en sait encore peu sur le fonctionnement des médicaments à long terme. 

           

          !! interaction VIH et IST

          • Lorsque tu es contaminé par le VIH, tu es beaucoup plus vulnérable à la contraction d’autres infections sexuellement transmissibles. 
          • De part la déficience de ton système immunitaire, les conséquences de ces autres infections seront plus graves. 
          • A l’inverse, tu es plus vulnérable à la contraction du VIH lorsque tu as déjà une IST. 
          • Surtout en cas de syphilis, le risque de contamination par le VIH est augmenté.

          Prévenir les partenaires.

          • Vu les graves conséquences d’une infection VIH, il est important de prévenir les partenaires sexuels et précédents pour qu’ils puissent prendre des mesures. 
          • Ils doivent avoir des rapports sexuels protégés afin d’éviter la contamination à d’autres et faire un dépistage VIH. 
          • Au cas où ils seraient séropositifs, ils peuvent alors se faire soigner et prévenir leurs partenaires sexuels précédents. Le dépistage peut se faire chez le médecin ou auprès d’une clinique IST ou centre Elisa . 
          • Si certaines personnes ont utilisé tes aiguilles ou tes seringues, il faut les prévenir aussi.

           Conseil professionnel

          • Si tu continues à travailler, il faut TOUJOURS utiliser un préservatif. Donc un préservatif pour les pénétrations vaginales, les fellations et les sodomies. 
          • Même si ton partenaire est séropositif, il faut utiliser un préservatif. 
          • Il est conseillé d’arrêter le travail du sexe. Si tu as besoin d’aide pour cela, tu peux toujours t’adresser à une personne  des différentes organisations GhaproPasop ou EspaceP.