Homepage - Les professionnels du sexe masculin - IST - Les infections virales - L'herpès génital
liste
Les professionnels du sexe masculin

L'herpès génital

 Qu’est-ce que l’herpès génital?

  • L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible qui est causée par un virus. 
  • Des boutons apparaissent sur la peau et les muqueuses du pénis, du vagin et de l’anus. 
  • Le virus reste présent pour toujours dans ton corps et tu peux contaminer les autres.
  • Le bouton de fièvre est aussi une forme d’herpès, mais il est causé par un autre type de virus herpès.

 Comment apparaît-il?

  • Le virus se trouve surtout dans les boutons et se transmet sur le pénis, le vagin, l’anus et les lèvres  lors de rapports sexuels non protégés ou avec les doigts ; Parfois jusque dans la cornée de l’œil. 
  • Le risque de contamination est maximal en présence de plaies (ouvertes). La contamination est aussi possible en cas de plaies non visibles.
  • Un bouton de fièvre consiste en l’apparition de boutons sur et autour des lèvres de la bouche. Lors de sexe oral, le virus peut se propager dans les parties génitales et provoquer des boutons à cet endroit (même si au moment même il n’y a pas de bouton de fièvre) 

Quels sont les désagréments?

  • En temps normal, tu ne remarques rien lorsque tu es contaminé. Les désagréments apparaissent en général une semaine après l’infection. 
  • Tu peux avoir de la fièvre et des douleurs musculaires. Tu peux aussi avoir des douleurs et une sensation de brûlure lorsque tu urines ou bien des gonflements des ganglions dans l’aine. 
  • Des cloques remplies de liquide clair ou bien des petites blessures (cratères) apparaissent sur la peau et les muqueuses. Chez la femme, cela apparaît sur les lèvres vaginales, le vagin, le col de l’utérus et autour ou dans l’anus. Chez l’homme sur la partie externe du pénis et dans ou autour de l’anus. 
  • Les cloques sont souvent très douloureuses. Elles s’ouvrent et guérissent sans cicatrice endéans 1 à 4 semaines.

Le virus herpès ne disparaît plus de ton corps: 

  • De par ce fait, l’infection peut revenir tout au long de ta vie sous la forme de cloques. 
  • Ces cloques réapparaissent souvent lorsque ton système immunitaire est affaibli par une maladie, la fatigue. 
  • Les désagréments ne sont plus aussi graves que la première fois. 
  • Avant que les cloques ne surviennent, tu as souvent une sensation de chatouillement dans la peau.

 Comment dépiste-t-on l’infection?

  • Les cloques et autres désagréments sont tellement reconnaissables qu’un examen plus poussé n’est pas nécessaire. 
  • En cas de doute, on peut extraire un peu de liquide des cloques à l’aide d’un coton-tige.

 Traitement

  • On ne guérit pas de l’herpès. 
  • Il existe cependant des médicaments grâce auxquels les poussées sont moins douloureuses et de plus courte durée. 
  • Lors de désagréments sérieux, la prise de tablette antivirale peut aider (valaciclovir ou famciclovir, aciclovir en cas de grossesse). La cure dure de 3 à 5 jours et doit être démarrée le plus vite possible. Le virus reste présent à vie dans ton corps.
  • Lors de désagréments bénins, l’application sur les cloques d’une pâte asséchante, par exemple de l’huile de zinc, peut aider. 
  • Contre les douleurs éventuelles, tu peux prendre du paracétamol.  

 Prévenir les partenaires

  • Puisque l’herpès génital est contagieux, il faut informer tes partenaires sexuels. 
  • Si ton partenaire n’est pas encore contaminé, tu peux essayer d’éviter la contamination par exemple en ne faisant pas l’amour quand tu as des cloques. 
  • Si ton partenaire est lui-même contaminé, il n’est pas nécessaire d’utiliser un préservatif.

 Conseil professionnel

  • Lors d’une poussée d’herpès, le virus peut être transmis facilement. 
  • Les cloques et blessures ne sont pas tout le temps couvertes par le préservatif. 
  • Il est donc recommandé de ne pas avoir de contact sexuel pendant une poussée d’herpès. 
  • Ne lèche ou ne suce personne si tu as toi-même un bouton de fièvre. 
  • Embrasser est aussi déconseillé. 
  • Branler est permis. 
  • Ne touche pas les cloques et lave-toi les mains si jamais tu en touches.