Les professionnels du sexe masculin

Les morpions

 Que sont les morpions?

  • Ce sont des petits insectes blancs-jaunes mesurant 3 millimètres. 
  • Les morpions vivent sur la peau et aux endroits couverts de poils et chauds et humides. 
  • C’est pourquoi ils se trouvent principalement dans les poils pubiens ou la raie des fesses, mais aussi dans les poils sous les aisselles, les poils de poitrine, dans un nombril poilu ou dans l’intérieur des cuisses. 
  • Sans hôte, ils peuvent survivre 2 jours. 
  • Les morpions ne sautent pas. 
  • Ils pondent des œufs (lentes) qu’ils collent aux poils, souvent à l’endroit ou le poil sort de la peau. Les œufs ne doivent pas nécessairement se trouver sur la peau pour survivre. 
  • Les œufs éclosent après une semaine.

Comment cela apparaît-il?

  • Lors de contacts sexuels, les morpions peuvent passer d’un partenaire à l’autre. 
  • Tu peux aussi attraper des morpions par exemple seulement en te couchant à côté d’une personne portant des morpions, en portant ses vêtements ou en utilisant son essuie. 
  • Même en couchant dans le même lit l’un après l’autre, les morpions restant dans le lit peuvent atterrir chez toi.

 Quels sont les plaintes?

  • Les morpions rampent lentement sur la peau et les racines de poil. Ils se nourrissent de sang et leurs morsures peuvent causer des démangeaisons. 
  • La peau peut devenir rouge et s’enflammer par l’irritation et le grattement. 
  • Les morpions laissent des défections rouges-brunes derrière eux. Tu peux parfois les voir sur ta peau ou dans ton slip.

 Traitement

  • Chez le pharmacien on vent des sprays et des crèmes spéciales. Utilise-les comme spécifié sur la notice d’emploi. 
  • Les morpions sont donc une IST contre laquelle l’usage du préservatif n’aide pas. 
  • Les morpions ne disparaissent pas en te lavant convenablement, ou en se couchant une heure dans un bain chaud.
  • Tous les vêtements que tu as portés avant le traitement ainsi que tous les draps de lit doivent au moins être lavés à 60°. 
  • Le matelas et les oreillers doivent être bien aérés.
  • Après un traitement sérieux, les morpions ont disparu. 
  • Des blessures persistent ou la peau est encore irritée. Cela peut encore engendrer des démangeaisons pendant un petit temps. 
  • Les démangeaisons ne veulent pas dire que les morpions sont encore présents. Il est pourtant judicieux de se faire à nouveau contrôler une semaine après le second traitement (contre les lentes) afin de vérifier que tous les morpions et toutes les lentes sont partis.

 Conseil professionnel

  • La semaine du traitement, ne pas travailler. 
  • Lors d’une contamination sérieuse, le traitement doit être répété après une semaine.