Travailleuses du sexe

PVH (le cancer du col de l'utérus)

Qu’est-ce que PVH et le cancer du col de l’utérus?

  • Le col de l’utérus est la partie de l’utérus qui rejoint le vagin. 
  • C’est une zone très sensible qui subit des changements considérables au cours de la vie d’une femme (puberté, grossesse, ménopause,…). 
  • À cet endroit, le cancer du col de l’utérus peut se développer.
  • Le cancer du col de l’utérus est causé par le papillomavirus humain (PVH). Il existe différent type de ce virus, dont le PVH 16 et le PVH 18 qui donnent le plus de risque de cancer du col de l’utérus.

 Comment cela apparaît-il?

  • Le PVH est transmis par des contacts sexuels. 
  • Ce virus se transmet sur la peau ou les muqueuses lorsque tu fais l’amour (toucher, frotter). 
  • L’usage du préservatif ne permet pas de se protéger complètement. 
  • Au plus tu as de partenaires sexuels, au plus tu cours le risque de contracter une infection PVH. 
  • La plupart du temps, le corps veille à ce que le virus disparaisse après un an. Si ce n’est pas le cas, alors dans les 10 à 15 années qui suivent, des cellules déviantes peuvent apparaître dans le col de l’utérus. 
  • Généralement, le col de l’utérus guérit de lui-même. 
  • Parfois le cancer du col de l’utérus peut apparaître.

 Quels sons les symptômes?

  • Lors d’une infection PVH, tu ne présentes aucun désagrément.
  • Très rarement, tu peux avoir des pertes de sang après un contact sexuel, des douleurs et/ou une sensation de brûlure. 

 Comment l’infection est-elle dépistée?

  • Lors d’un contrôle gynécologique, un frottis est prélevé pour le cancer du col de l’utérus. A l’aide d’un speculum, le col de l’utérus est rendu visible. A l’aide d’une petite brosse, on prélève quelques cellules. Ces cellules sont alors analysées dans un laboratoire afin d’y dépister des traces de PVH.

 Traitement

1. La plupart du temps les cellules du col de l’utérus sont normales: 

  • Chez les femmes actives dans une profession sexuelle, le frottis est répété tous les ans. 
  • Pour les femmes qui ne sont pas actives dans le secteur érotique, le frottis est répété tous les 3 ans parce que le risque de contamination par les types de PVH dangereux est moindre.  

2.Anomalies bénignes ou moyennes: 

  • Parfois, on remarque des petites anomalies dans le frottis des cellules du col de l’utérus. 
  • Ces anomalies disparaissent généralement d’elles-mêmes après quelques mois. 
  • Afin de contrôler cela, le frottis doit être répété. 
  • Après 6 mois, on analyse le frottis répété pour y déceler oui ou non la présence de mutations de cellules. Les cellules sont aussi contrôlées pour la présence d’un PVH. 
  • Si l’anomalie persiste, il faut prendre contact avec un gynécologue pour des examens supplémentaires.

3. Des anomalies graves: 

  • Lorsque les cellules sont très anormales, on parle de cancer du col de l’utérus. 
  • Des examens et traitements supplémentaires chez le gynécologue sont alors nécessaires.

Chez le gynécologue!

  • Si des cellules déviantes sont présentes dans le frottis, tu es redirigée vers un gynécologue. 
  • Ces cellules ont l’air différent des cellules normales. Il s’agit en général de cellule inoffensive mais qui peuvent devenir dangereuses à long terme. Le risque d’avoir le cancer du col de l’utérus est petit mais un contrôle reste très important.
  • Le gynécologue va contrôler ton col de l’utérus en profondeur. Il/elle va extraire des morceaux de tissu du col de l’utérus et les faire examiner. 
  • Suivant le résultat, un traitement te sera proposé.

 Vaccination PVH

  • Récemment, on a développé un vaccin pour se protéger contre certains types de PVH. En Belgique, 2 vaccins sont sur le marché, à savoir Gardasil (PVH type 6, 11, 16, 18) et Cervarix (PVH type 16, 18). Des recherches scientifiques ont montré que la vaccination est conseillée pour les filles de 14 à 26 ans qui n’ont pas encore eu de rapport sexuel. Cela est possible via l’école ou le docteur ou gynécologue.
  • Dans le cas où tu as déjà eu des rapports sexuels, tu peux discuter de l’utilité du vaccin avec ton médecin ou ton gynécologue.

 Important à savoir:

  • Même si tu es vaccinée, il est toujours nécessaire de faire pratique le frottis pour le cancer de l’utérus.
  • Le vaccin ne protège pas contre tous les types de PVH qui peuvent provoquer le cancer du col de l’utérus.

 

Plus d'information.