Travailleuses du sexe

Chlamydia

 Qu’est-ce que la chlamydia?

  • La chlamydia est une IST courante en Belgique. La bactérie se trouve dans les muqueuses du pénis (urètre), le vagin, l’anus ou la gorge et y provoque une infection.

 Comment apparaît-elle?

  • La chlamydia est très contagieuse et tu peux transmettre la maladie à un autre lors de rapports sexuels non protégés. Par exemple si les muqueuses infectées entrent en contact avec les muqueuses du pénis, du vagin, de l’anus ou de la gorge. 
  • Ainsi, lors d’une fellation (contact entre le pénis et la bouche) la gorge s’infecte, et lors d’une sodomisation (contact entre pénis et anus) l’anus est infecté.
  • Tu pratiques la sodomie, alors lis le passage sur la LGV.  Cette infection est plus répandue chez les gays (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes) mais les femmes courent aussi le risque d’être infectées par la LGV

 Quels sont les désagréments?

  • La chlamydia provoque souvent peu de désagréments, dès lors tu ne remarques en général pas que tu es contaminée. 
  • Si tu as des désagréments, ils apparaissent à l’endroit infecté (gorge, anus, vagin). Même si l’infection ne donne lieu à aucun désagrément, tu peux transmettre l’infection à d’autres!
  • Tu as des désagréments qui ressemblent à une infection de la vessie, comme des douleurs ou une sensation de brûlure quand tu urines ou bien des douleurs abdominales. 
  • Tu peux aussi avoir une hausse des sécrétions vaginales ou des sécrétions d’une autre couleur (parfois jaune-vert).
  • Des douleurs lorsque tu fais l’amour. 
  • Des pertes de sang après un rapport sexuel 
  • Des pertes de sang entre tes menstruations.
  • Lors d’une infection de l’anus, tu peux souffrir de démangeaisons et de sécrétions visqueuses.
  • Lors d’une infection de la gorge, tu peux avoir mal de gorge, un mauvais goût en bouche et une mauvaise haleine.
  • La chlamydia peut se propager dans les oviductes et l’abdomen. Ceci peut engendrer l’infertilité et augmenter les risques de grossesse extra-utérine.
  • La chlamydia est guérissable si tu t’y prends à temps. C’est pourquoi il est recommandé de se faire tester après un contact non protégé.

 Comment la chlamydia est-elle dépistée?

  • La chlamydia peut être dépistée par un test d’urine, ou en extrayant des sécrétions vaginales ou anales ou buccales à l’aide d’un coton-tige
  • Se faire tester pour la chlamydia n’a de sens que deux semaines après contamination parce que la bactérie ne peut être tracée qu’à partir de ce moment-là

 Traitement

  • Aussi longtemps que tu ne te fais pas soigner, tu peux continuer à contaminer les autres. 
  • Heureusement, la chlamydia peut se soigner à l’aide d’antibiotique.

 Prévenir les partenaires

  • Puisque la chlamydia est sexuellement transmissible, tu dois avertir tes partenaires sexuels (avec qui tu n’as pas utilisé de préservatif) des 6 derniers mois. 
  • Il est conseillé que tes partenaires se fassent aussi examiner, même s’ils n’ont aucun désagrément. 
  • En cas d’infection, ils devront se faire soigner eux aussi. Il est important d’éviter de te refaire contaminer et que tes partenaires sexuels ne contaminent les autres. Ceci est possible auprès de ton médecin ou dans la clinique IST la plus proche.

 Conseils professionnels

  • Tant que l’infection n’est pas soignée, tu peux contaminer les autres.
  • Jusqu’à environ une semaine après le traitement, tu restes potentiellement contagieuse. 
  • Il est conseillé de ne pas avoir de contact sexuel pendant la semaine après le traitement, de sorte que les muqueuses se reposent et guérissent.
  • Lors d’une contagion vaginale ou anale, ne pas avoir de pénétration vaginale ni de sodomie.
  • Lors d’une infection de la gorge, ne pas pratiquer la fellation. 
  • Pendant le traitement, tu peux par contre faire des branlettes sans danger. 
  • Une semaine après le traitement, tu peux recommencer à travailler.
  • Après la cure, la chlamydia a disparu. Si des désagréments subsistent, prends contact avec ton médecin. Il se pourrait qu’il s’agisse d’une autre IST.
  • Si tu as un partenaire stable, continue à avoir des rapports sexuels protégés jusqu’au moment où toi et ton partenaire serez soignés et testés pour la présence d’autre IST.

 

 

Les infections bactériennes