Travailleuses du sexe

Je suis victime de violence

Etes-vous victime de violence à cause de votre identité de personne trans ? Assurez-vous de porter plainte auprès de la police.  Faites signaler dans le PV que la cause était votre identité trans. La transphobie est une circonstance aggravante qui peut faire en sorte que l'auteur soit pénalisé plus lourdement.

 

Dénoncez la violence : 

1) Pour une assistance policière urgente :

  • Appelez les numéros gratuits : 101 ou 112.  Ces numéros sont joignables 24 heures sur 24.

2) Pour l’accompagnement de déclaration de plaintes :

  • Institut pour l'Egalité des Femmes et des Hommes. Téléchargez le formulaire de plainte via le site Web : http://igvm-iefh.belgium.be.
  • Parlez de la violence : appelez le numéro gratuit 1712
  • Holebifoon, tél : 0800 99 533 vous donne des conseils vous permettant un meilleur déroulement de votre déclaration auprès de la police. Ou visitez leur site Web : www.holebifoon.be.

Rassemblez des preuves : 

  • Lorsque vous signalez un cas de discrimination, des preuves vous seront demandées. Voilà pourquoi il est important de conserver vos messages vocaux, courriels, lettres, sms, graffitis,…
  • Si vous devez consulter un médecin, demandez-lui de rédiger une attestation médicale et faites faire des photos des lésions.

Lisez la brochure suivante pour des conseils au sujet de l'autodéfense.

 

Avez-vous subi une expérience désagréable ?

Parlez-en avec des amis ou des collègues afin de digérer cette expérience.

En outre, vous êtes toujours la bienvenue auprès des organisations pour les travailleurs du sexe :

- Ghapro

- Vzw Pasop 

- Boysproject

- Alias VZW

- Espace P