Travailleuses du sexe

Verrues génitales

 Que sont les verrues génitales

  • Les verrues génitales (condylomata acuminata) sont transmises lors de contacts sexuels. 
  • Elles sont très contagieuses mais bénignes. 
  • Les organes génitaux ou l’anus sont entourés de verrues de couleur rose à gris-blanc. 
  • Les verrues ont un diamètre de 1 à 5 mm et sont juxtaposées. La surface ressemble dès lors à un chou-fleur.

  Comment cela apparaît-il ?

  • Les verrues génitales sont causées par le papillomavirus humain (PVH) de type 6 et 11. 
  • Ce virus est transmis sur la peau ou les muqueuses lors de contact sexuels (frottement, touché). 
  • L’usage du préservatif ne protège pas complètement. Cela vient du fait que les verrues se situent aussi en dehors de la zone couverte par le préservatif. 
  • La contagion peut aussi se faire par l’utilisation d’un gant de toilette ou d’un essuie d’une personne présentant des verrues génitales. 

 Quels sont les désagrément?

  • Tout le monde n’attrape pas des verrues une fois contaminé. 
  • Les verrues peuvent apparaître un à huit mois après contamination. 
  • Parfois, les verrues sont uniquement gênantes à la vue, mais tu peux aussi avoir des démangeaisons, des douleurs ou une sensation de brûlure et quelques sécrétions du vagin ou de l’urètre. 
  • Elle se remarque parfois difficilement chez la femme parce qu’elles se cachent entre les lèvres du vagin. Cependant, elles peuvent aussi apparaître autour du clitoris ou de l’anus. 
  • Parfois on retrouve aussi des verrues dans le vagin et sur le col de l’utérus.
  • Chez l’homme, les verrues se remarquent plus vite parce qu’elles se trouvent sur et autour de la base du pénis, à la sortie de l’urètre, sur le scrotum ou autour de l’anus. 
  • Lors d’une sodomie, les verrues peuvent apparaîte dans l’anus ou la raie des fesses.

 Comment dépiste-t-on l’infection?

  • Les verrues sont visibles à l’œil nu et se retrouvent à différents endroits autour des parties génitales. Il est évident qu’il s’agit de verrues.

 Traitement

  • Les verrues génitales sont contagieuses, il vaut mieux se faire soigner. 
  • Les verrues peuvent se traiter avec une crème ou le docteur les détruit à l’aide d’un liquide et les gèle. 
  • Le choix du traitement dépend de la taille et du nombre de verrues que tu as. 
  • Lorsque les verrues se trouvent profondément dans le vagin ou l’anus, un traitement spécial est nécessaire. Il faut consulter un dermatologue, gynécologue ou un chirurgien. 
  • Après traitement, les verrues peuvent encore revenir !

 Prévenir les partenaires

  • Puisque les verrues génitales sont contagieuses, il faut informer tes partenaires sexuels. 
  • Si ton partenaire n’est pas encore contaminé, tu peux essayer d’éviter la contamination par exemple en ne faisant pas l’amour quand tu as des verrues. 
  • Il n’est pas nécessaire de prévenir tes anciens partenaires sexuels.

 Conseil professionnel

  • Les verrues génitales peuvent survenir à des endroits non couverts par un préservatif. Les verrues peuvent ainsi être transmises facilement. Dans ce cas, pas de sexe oral, vaginal ou anal si tu as ou tu vois des verrues.
  • Si les verrues sont parties, tu peux retourner travailler, mais le risque existe que tu puisses encore transmettre le virus. Utilise dès lors toujours un préservatif si tu pratiques la pénétration vaginale, la fellation ou la sodomie.